Le plantain, une plante pharmacie a portée de main !

jeune pousse de plantain lancéolé

Salut, aujourd’hui j’aimerais parler d’une plante mal aimée dans les jardins, pourtant bénéfique et qui pousse souvent toute seule ! En effet, le plantain lancéolé pousse souvent spontanément dans mon jardin au printemps. Dans cet article, je vais te parler de lui. D’ailleurs, la légende dit que lorsque tu le trouves c’est le signe que ton sol est en bonne santé.

Il existe deux autres sortes de plantain, le grand plantain et le plantain moyen, mais aujourd’hui je vais te parler du plantain lancéolé ou Plantago lanceolata.

Le plantain est une plante vivace, qui fleurit d’avril à septembre suivant les régions. Tu peux récolter ses feuilles à mesure de tes besoins, ou la conserver séchée pour l’hiver. C’est une plante facile qui pousse souvent spontanément et que beaucoup de personnes enlèvent, sans savoir même savoir que cette plante est utile pour soulager les piqures d’insectes. Le plantain est aussi une plante comestible.

Dans les Alpes, on peut le trouver jusqu’à 2300 m d’altitude. Il est très rustique et tolère jusqu’à -25°C.

Un peu d’histoire :

Le plantain pousse dans le monde entier, il y en a plus de 250 variétés et ses vertus curatives étaient déjà utilisées dans l’Antiquité. Son nom vient du latin, « planta » qui veux dire plante des pieds et « ago » je pousse, en raison de la forme de la feuille de certaines variétés. Il se fait aussi appelé « plantain étroit », « herbe à 5 côtes » ou « oreille de lièvre ».

1/ plante alimentaire

fleur avant épanouissement

Les jeunes feuilles se mangent crues en salade, elles ont un goût de champignon que je trouve surprenant. Si tu en laisses dans ton jardin et qu’il fleurit, tu auras surement beaucoup de petites pousses au printemps que tu pourras consommer en salade.

Les feuilles plus âgées peuvent être consommées cuites, de préférence hachées pour agrémenter les soupes, les sauces, dans des gnocchis par exemple et dans d’autres plats. Tu peux aussi les sécher comme des chips.

Tu peux manger les fleurs du plantain, mais il faut les cuire (torréfier) pour supprimer l’amertume de celle-ci et faire ressortir leur goût de champignon. Je goûterai quand j’en aurai assez pour un faire une bonne poêlée.

Enfin, les feuilles du plantain facilitent la digestion.

2/ plante médicinale

La médecine traditionnelle utilise cette plante depuis longtemps, si elle s’appelle aussi herbe à toux, c’est qu’elle a été utilisée dans les premiers bonbons pour la toux. Le plantain lancéolé est antihistaminique, astringent et anti-inflammatoire. Sous sa forme fraiche ou séchée et réhydratée avec de l’eau, le plantain est aussi antibactérien. Le plantain en usage externe est cicatrisant, il soigne aussi les piqures d’insectes, les démangeaisons et soigne l’herpès labial.

Récolte les feuilles avant la floraison pour les sécher et le conserver.

Utilise-le en tisane pour soigner la toux. Verse de l’eau en ébullition sur 1 cc de feuilles séchées ou 3 à 4 feuilles fraiches par tasse, sucre avec un peu de miel.

Tu peux aussi en faire du sirop. Remplis un bocal de feuilles de plantain finement hachées, mélange de l’eau bouillante avec du miel, verse dans le bocal une fois tiède et entrepose dans un endroit sombre 3 semaines. (Les anciens l’enterraient simplement dans la terre).

couleur du macérat de plantain vert foncé

Tu peux en faire un macérât huileux en couvrant les feuilles séchées et hachées d’huile dans un bocal, attend minimum 3 semaines avant de l’utiliser. Tu verras, l’huile prendre une belle couleur verte, à ce moment-là, tu pourras filtrer ta préparation et l’utiliser telle quelle ou en faire un baume en chauffant de la cire avec le macérât au bain-marie et en le versant dans un bocal (ou autre contenant propre et sec). Pour les proportions, je te laisse essayer, pour ma part je remarque que mon dernier baume aurait mérité plus de cire d’abeille. Laisse refroidir avant de mettre le couvercle.

Les graines sont utilisées comme laxatif léger. Il faut les récolter par une journée sèche du mois d’août.

Et si tu es en promenade et que tu te fais piquer par un moustique, ou d’autres insectes pense à écraser une feuille et à appliquer le jus sur la piqure, tu sentiras immédiatement un soulagement.

Pense toujours à demander conseil à ton droguiste.

3/ plante bioindicatrice

Il fait partie des plantes bioindicatrices qui t’indiquent que ton sol est équilibré en eau, en argile et en humus.

4/ plante pour la biodiversité

fleur de plantain lancéolé

Le plantain lancéolé est très nectarifère, il attire un grand nombre de pollinisateurs, principalement des abeilles. Tu peux donc en laisser dans ton jardin pour avoir plus de légumes (comme les courgettes par exemple) qui ont besoin des insectes pour fructifier.

5/ plante utile

Tu peux tresser ou créer de petits objets avec ses tiges florales.

Elle peut aussi servir pour le fourrage par exemple pour les agneaux.

Et tu peux aussi l’utiliser en couvre sol

Au jardin

grosse touffe de plantain couvre sol

Le plantain aime être au soleil, mais la mi-ombre lui convient aussi. Réserve-lui une place au soleil ou à la mi-ombre. La terre doit être neutre à légèrement acide ! s’il ne pousse pas spontanément chez toi, tu peux le semer dès le mois de mai jusqu’à fin juin, directement à sa place définitive, que cela soit au jardin ou dans un pot où tu griffes (aère la terre) sur 10 cm. Tu n’as pas besoin de couvrir les graines, car elles sont très petites.

Tu peux mettre entre 6 à 9 plantes par m2, donc pour une plante, un pot de 15 à 20 cm de diamètre sera suffisant pour un plantain.

Tu peux aussi diviser une plante existante, car le plantain peut former de grosses touffes après plusieurs années.

Tu le récolteras avant la floraison pour le sécher et l’utiliser comme plante médicinale pour tes tisanes ou ton macérât.

C’est une plante vivace qui croît facilement et se ressème spontanément, donc si tu ne veux pas le laisser se propager, supprime les fleurs après la floraison.

Conclusion

plante de plantain lancéolé

Pour moi, le plantain lancéolé fait partie des plantes que je laisse dans mon jardin. Cette vivace a tout pour plaire, et les jeunes poussent on vraiment un goût de champignons surprenant et bien sympathique dans une salade de printemps. C’est la plante à connaitre pour les petits bobos du quotidien. Comme elle pousse partout chez nous, que tu sois en balade à la montagne ou en bord de lac et que tu la connais, tu auras un médicament pour soigner des éraflures ou des piqures de moustiques. Rien que pour cela je la trouve indispensable à connaitre. Comme il se cultive aussi facilement en pot, ne t’en prive pas si tu habites en appartement. Tu pourras lui trouver un rebord de fenêtre où le cultiver.

Pense à partager si tu penses que cette plante intéresse tes amis et laisse-moi un commentaire pour me dire si tu la connais déjà et quels emplois tu en fais.

Je te souhaite un bon weekend et à la semaine prochaine pour une autre découverte.

Sources :

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=plantain_ps

http://www.botaniste-en-herbe.net/liste/31/haute-garonne/noms-francais/genres/212/plantago-plantains/fiche-fleur/629/plantain-lanceole.html

Fais donc pousser des éponges végétales biodégradables « 0 » déchets dans ton jardin ou sur ton balcon !

Connais-tu le luffa ou loufah, liane torchon, courge du hammam ou simplement éponge végétale ? Aujourd’hui je vais te parler de lui… C’est une plante bonne pour ton porte-monnaie et pour la planète. Avec tu peux faire une multitude de choses par exemple pour faire ta vaisselle et quand elle arrive en fin de vie, tu peux la mettre au compost.

éponge végétale

C’est une plante de la même famille que les concombres, les courges, les melons, les gourdes ou calebasse et les cucurbitacées. Dans le commerce, tu la trouves généralement entre 3 et 6 francs le petit bout de 10 cm, mais en vrai un luffa fait entre 30 et 60 cm de long, en sachant qu’une plante donne sous notre climat entre 4-6 fruits, tu auras des éponges pour toute l’année. C’est une liane grimpante ou rampante que tu peux aussi utiliser en couvre sol, mais je te conseils de la tuteurer pour des éponges végétales bien droites, sinon au sol les fruits seront courbés.  Il en existe environ 7 variétés dont Luffa aegyptiaca, acutangula, stropajo , operculata et cylindrica, mais pour ton jardin je te recommande Luffa cylindrica, aegyptiaca,operculata ou acutangula, car ce sont les quarte plantes comestibles de cette famille.

Le luffa a été ramené en Europe au XVIe siècle, mais était surement déjà connus en Égypte depuis longtemps, en Asie et en Amérique du Sud aussi ! Dans le commerce on le vend sous forme de chapeaux, de semelles de chaussures, de sets de table, de paillassons, de tapis de douche, de sandales, de gants et bien sûr sous forme comme d’éponges pour le bain ou la douche.

Et si tu veux en acheter, généralement les magasins zéro déchet en vendent. J’ai même vu qu’en France, un agriculteur produisait des Luffas sous serre.

1/ Plante utile

Comme éponge pour le ménage

Toutes les variétés contiennent des éponges, mais c’est luffa stropajo du Mexique qui donne les éponges les plus résistantes. Luffa cylindrica donne aussi de très bonnes éponges.

sPour avoir tes propres éponges végétales, il te faut récolter les fruits fin octobre, ils doivent être secs: c’est le cas si quand tu secoues le fruit, tu entendes les graines à l’intérieur. Sinon, cueillies les et mets-les sécher dans un endroit chaud avant les premiers gels.

Quand le fruit est sec, coupes le bout, secoues pour faire tomber les graines (pour les ressemer l’année prochaine par exemple), puis mets le à tremper quelques minutes dans de l’eau (si cela mousse un peu c’est tout à fait normal, c’est dû a la saponine que le fruit contient) et l’éponge qui est à l’intérieur devrait se détacher toute seule. D’autres personnes disent plusieurs jours. Quand j’aurai récolté mes luffas, je testerai; et si tu fais de même, donne-moi des nouvelles dans les commentaires.

préparation du luffa

Pour rendre tes éponges plus blanches, tu peux les bouillir à l’eau et, pour encore plus de blancheur les exposer au soleil. Une fois sèche, l’éponge obtenue se conserve jusqu’à utilisation. Tu n’as plus qu’à couper des rondelles ou l’ouvrir pour avoir une éponge plus plate. Observe-la bien car il y a des fibres plus fines que d’autres à certains endroits. Tu peux utiliser celle-ci de différentes manières. Par exemple, tu réserveras les parties les plus fines pour une éponge exfoliante pour le visage. Tu peux même coudre deux rectangles de la dimension désirée pour obtenir une éponge plus sophistiquée, et même la fixer sur un bout de bois pour obtenir éponge a verre ou à bouteille. Ou tu peux simplement lui rajouter une ficelle en matières naturelles pour la suspendre.

Avec cette éponge, tu peux aussi nettoyer les revêtements antiadhésifs car elle n’ait pas abrasive, le verre, la porcelaine, la salle de bain, les sols, et l’utiliser comme brosse à vêtements. Bref, tout comme les éponges que tu peux trouver au magasin. En plus, elle est biodégradable: du bonheur quoi. Essore-la bien et sèche ton éponge entre les utilisations. Quand elle est sale, il suffit de la laver en machine à 60°. Et quand elle arrive en fin de vie, hop au compost !

Si tu parles un peu l’espagnol et que tu as envie de faire tes propres objets vas jeter un oeil sur Pinterest ; plein de personnes ont de bonnes idées de crafts à faire sois-même avec le luffa.

Comme filtre

Il parait qu’en Afrique, ils utilisent le luffa pour filtrer l’eau, le vin de palme, et même comme filtre dans les moteurs. Donc tu peux aussi l’utiliser comme filtre pour les liquides par exemple , un petit bout que tu peux enfiler sur ta théière pour filtrer ton thé, ou peut-être même comme filtre à café, tout dépend de la finesse des fibres. Je testerai cette idée quand j’aurais récolté les miennes si tu as déjà essayé partage ton expérience avec nous dans les commentaires, c’est toujours sympa.

fruit du luffa cylindrica

Comme égoutte savon

Super pratique pour poser ton savon et lui permettre de s’égoutter que se soit à la cuisine ou à la salle de bain, et quand tu veux nettoyer ton évier, tu n’as qu’à la prendre, elle aura déjà tout le savon qu’il te faut.

Et aussi comme éponge pour le corps

Comme éponge ou gant de crin, elle exfolie en douceur la peau et l’adoucit, stimule la circulation sanguine et réduit la formation de capiton graisseux. Cette éponge est souvent utilisée avant une épilation. Il faut la mouiller avant utilisation et ne pas l’utiliser plus de 2 fois par semaine. Tu peux l’utiliser telle quelle ou en fabriquer un gant, un gratte dos, etc. Toujours veiller à bien essorer et à la faire sécher après usage, et la laver à 60°C en machine si besoin.

On la voit aussi souvent moulée dans des savons ou incorporée dans ceux-ci sous forme de poudre pour un léger gommage. D’ailleurs tu peux te préparer un gommage un passant un luffa au mixer et en utilisant cette poudre mélangée a un peu d’huile de ton choix pour le réaliser. Ce gommage est bien meilleur pour la planète; ceux du commerce contiennent en effet souvent du plastique pour pbtenir cet effet-là, et ce plastique finit dans la mer… Sais-tu que le célèbre explorateur Mick Horn, a traversé dernièrement le continent de plastique pendant de son tour du monde et qu’il lui a fallu 2 semaines pour y arriver ?

Pour le visage

Oui, mais bien choisir le luffa le plus fin, et pense à le mouiller avant. Personnellement, je ne l’utiliserai pas tous les jours, enfin si tu en as déjà utilisé sur le corps, tu sais de quoi je parle.

Comme brosse a ongle

À la place de racheter une brosse a ongle quand la tienne sera bonne pour la poubelle, pense à utiliser un bout de ton luffa !

Pour tes arrangements de fleurs

Eh oui, tu connais cette mousse verte dans laquelle on pique les fleurs? Et bien, utilise un luffa a la place pour une alternative naturelle. Cela est aussi idéal pour tout tige que tu veux faire tenir droite dans un vase.

Comme tampon

Si tu veux faire des tampons à utiliser avec de la peinture, découpe des formes dans un luffa, sa texture donne de jolis effets.

Et aussi :

  • À utiliser comme abat-jour pour une lampe LED, ou autour d’un pot pour changer ta déco;
  • Pour amoindrir le choc lors de transport ou d’envois par la poste;
  • Comme mousse pour l’acoustique ;
  • À tester pour faire germer des graines en remplacement des disques de coton;
  • Comme rembourrage pour l’ameublement.
fruits sec de luffa

2/Plante alimentaire

Les jeunes pousses, les feuilles, les boutons floraux mâles (en beignet comme pour les fleurs de courgette), les fleurs et les jeunes fruits de moins de 12 cm environ peuvent se manger crus ou cuits, sautés comme en Asie. Au japon, ils le conservent coupés et séchés. Les tiges se cuisinent dans les ragouts. Les graines peuvent être torréfiées et sont comestibles.D’ailleurs, on les pressent pour obtenir une huile comestible riche en acides gras essentiels, mais elle est surtout utilisée en cosmétologie pour ses propriétés réparatrices et nourrissantes.

3/ Plante médicinale

En médecine traditionnelle la racine et les graines sont utilisée pour leurs propriétés purgatives et diurétique. Les feuilles sont utilisées pour favoriser la guérison des plaies et la maturation des abcès, les œdèmes, les hémorroïdes, l’asthme, le zona, la lèpre mais aussi le paludisme, la coqueluche, les maux d’estomac, et pour déclencher l’accouchement.

Le fruit est utilisé pour soigner les tumeurs, comme purgatif et pour soigner les œdèmes. Les graines auraient des propriétés émollientes et vermifuges. C’est d’ailleurs généralement l’huile des graines qui est utilisée pour traiter les problèmes cutanés.

En Asie, c’est la cendre de luffa qui est utilisée pour soigner la jaunisse, les maux de dent et les hémorragies.

4/ Comme plante ornementale

fleur de luffa cylindrica

Si tu as une pergola, un treillis, un vis-à-vis a cacher qui se situe au plein soleil, fais pousser des plantes de luffa, car elle fait de belles fleurs jaune doré et a un beau feuillage en plus de nourrir les abeilles, les papillons et divers insectes.

Au jardin

Chez nous le luffa est cultivé comme une annuelle. Si tu veux avoir des fruits, je te conseille de semer cette plante début mars en mini serre à l’intérieur, car la température idéale de germination est de 20 à 30 °C. Repique-la lorsqu’elle a 2-3 vraies feuilles dans des petits pots individuels, puis acclimate tes plants pendant 2 jours en les sortant et en les rentrant le soir, avant de les planter en pleine terre après la mi-mai car c’est une plante gélitive.  Protège-les avec de la cendre ou des coquilles d’œufs pilées car les limaces apprécient les jeunes plants. Si tu as une serre, ta plante de luffa sera mieux là, sinon mets-la en plein soleil. Une plante suffit pour avoir des fruits, mais le mieux c’est de planter 2 à 3 plants assez rapprochés, de 0,5 m à 1 m de distance pour une bonne pollinisation. Cette plante aime les sols riches mais sablonneux. Si elle devient plus haut que sont tuteur, pense à la pincer pour qu’elle fasse plus de ramifications.

pousses de luffa

Si tu la cultive en pot: installe une plante par pot de minimum 20 litres et pense à lui mettre un tuteur pour qu’elle puisse grimper. Si tu as un balcon bien orienté au soleil, c’est parfait, pense jsute à l’arroser.

En conclusion

Une plante comme je les aimes! Elle est vraiment multi-usage et te permettra de faire un pas de plus vers l’autonomie, ou une vie plus verte. Pour ma part je vais en semer pour pouvoir profiter de tout ce que cette plante peut offrir. Et toi dis-moi dans les commentaires si je t’ai donné envie d’en cultiver cette année !

Si cet article t’a plu, pense à cliquer “j’aime” sur le bouton Facebook et à le partager avec tes amis sur les réseaux sociaux.

À tout bientôt pour une nouvelle découverte et d’ici la porte toi bien !

Sources :

https://uses.plantnet-project.org/fr/Luffa_cylindrica_(PROTA)

www.1ruche3pintades.ovdr-blog.com

www.littlesproutslearning.co

La patate douce, une culture facile même chez nous

patate douce au jardin

Aujourd’hui je vais te parler de la patate douce ou Ipomoea batatas de son nom botanique, plante gélitive cultivée comme une annuelle, qu’il faut démarrer tôt sous notre climat si tu veux avoir la chance d’avoir des tubercules mais qui produit un feuillage comestible en abondance. D’ailleurs tu peux maintenant trouver de la patate douce de suisse dans le commerce.

La patate douce est de la même famille que le liseron et les ipomées, que l’on fait grimper et qui produit de magnifiques fleurs en forme de trompette, d’ailleurs les fleurs de la patate douce sont aussi en forme de trompette blanche ou violette mais chez nous c’est rare qu’elle arrive à faire des fleurs.

Elle est originaire d’Amérique du sud cependant elle est cultivée dans tous les pays tropicaux et subtropicaux. Elle est arrivée en France en 1750 bien que ce soit surtout ces dernières années que tu la vois sur les étals. Il en existe plusieurs variété ornementale et comestible. Pour les variétés comestibles ils en existent a tubercule blanc, orange, jaune, orange, rouge et violet à l’intérieur et la peau extérieur a les même couleur mais si tu choisi une patate douce a la peau jaune tu auras peut être du violet a l’intérieur car toutes les combinaisons sont possible. Au sud de la France un maraicher en a récolté des immenses, plus de 6 kg cependant chez nous elle reste plutôt de taille modérée. Les tiges peuvent atteindre 3 mètres de long.

patate douce en fleurs

1/En alimentation

Le tubercule a une chair douce que tous les enfants et grands adorent ! tu peux le cuisiner de milles façons comme notre fameuse pomme de terre ! purée, frites, gâteau, soupe, rôtie… Et même le consommé cru.

Le tubercule peut se conserver dans un endroit sombre, frais, sec et aérer ou tu peux aussi le conserver sécher une fois juste cuit mais encore ferme pour y couper de fine tranche que tu fais sécher. Après tu peux les utiliser telle quelle quand une soupe ou une potée ou les réduire en poudre pour en faire de la farine et l’utiliser avec de la farine ordinaire.

Les feuilles et les pointes des tiges se consomment depuis très longtemps dans tous les autres pays, et en Asie elles sont souvent préparées sautées avec de l’ail, de l’oignons ou frite ou blanchie rapidement. Elles remplacent avantageusement les épinards et sont des bombes de bon nutriment.

Elles se conserve fraiche comme la salade ou si on récolte les tiges les mettre dans un verre d’eau au frigo. Elles peuvent aussi être congelée une fois blanchie.

feuilles de patate douce violettes et vertes

2/ plante médicale

Cette plante est une bombe de nutriments ! les feuilles sont les plus riches, mais dans le tubercule il y en a aussi beaucoup. Elle est riche en protéines, en bêta-carotène (surtout les variétés les plus foncées), en calcium, phosphores, en fer, en vitamines C, A, B2, B5, B6, en fibres et en sel minéraux.

  • C’est un puissant antioxydant car elle contient beaucoup de bêta-carotène
  • Elle contient beaucoup de fibres donc elle est bonne pour la digestion.
  • Elle améliorer le système immunitaire et cardiovasculaire grâce a la vitamine A et E
  • Elle stabilise le niveau de glucose dans le sang car elle contient du manganèse.
  • Bonne santé des yeux, vitamine B2
  • Une bonne santé du cœur, vitamine B6 et potassium
  • Et pour une bonne production d’hémoglobine grâce au fer qu’elle contient.

Je ne vais pas vous faire la liste de tout ce qu’elle pourrait soigner, cependant si vous voulez avoir la forme, c’est bien d’en consommer régulièrement !

patate douce

3/ fourrage

Son feuillage frais ou séché peut être donnée aux lapins, aux poules et aux chevaux (herbivores). Donc quand tu arrache ta plante a l’automne, tu peux la leurs données ou simplement utiliser ce déchet végétal en paillage.

Dans les pays tropicaux, on cultive des variétés sélectionnées de tubercule pour servir de fourrage.

4/ ornementale

La patate douce peut être utilisée comme couvre sol ou comme plante grimpante pour cacher un treillis ou un vis-à-vis par exemple. Si vous avez un balcon ensoleiller ça peut être utile pour plus d’intimité et en bonus tu auras des légumes verts à disposition et à la fin de la saison surement quelques patates ! elle peut aussi être planter dans un pot suspendu et retombé en cascade… ou même comme plante d’intérieur si tu as une fenêtre très lumineuse!

patate douce palissée

Au jardin

Tout commence au début de l’année, en février prépare tes plants de patate douce ! Et oui elle ne se sème pas….

faire ses plants

Alors le plus simple, achète une belle patate douce bio de préférence, de taille moyenne et après tu as plusieurs solutions pour faire apparaitre les germes :

comme pour les noyaux d’avocat :

Il te faut 4 cure-dents et un bocal. Tu prends ta patate et tu l’observe, elle a un sens, le bout le plus pointu c’est le bas, pique les cure-dent dans la moitié supérieur et mets la dans le bocal, la partie pointue en bas, mets de l’eau jusqu’à sa moitié. Place la dans un endroit lumineux et chaud, quand les petites tiges sortiront et feront environ 5 – 6 cm, tu pourras les mettre en godet en prélevant un petit bout du tubercule, tenir humide et voilà.

bouture de patate douce

2/ dans un bac avec un couvercle

Il te faut un bac ou tu peux mettre un couvercle transparent pour faire une mini serre et du terreau.

Rempli ton bac de terreau humide, coupe ta patate douce en deux puis en 2 ou 4 suivant la grosseur. Enfonce ces bouts peau vers le haut d’environ 1 cm dans le terreau, ferme la serre et mets dans un endroit chaud et lumineux, et après quand les petites tiges sortent c’est le même procéder que précédemment.

Pour ma part cette année je vais tester de le faire en bouteille, il parait que c’est inratable pour les semis et les boutures alors je vais te dire comment faire surtout que l’on n’a pas tous des mini serres….

Prends une bouteille en plastique de récupération par morceaux de patates douces, des billes d’argile ou à défaut de petits cailloux, un peu de terreau. Coupe la bouteille au 2/3 du haut, rempli le bas de la bouteille de bille d’argile jusqu’à environ 3 cm de la coupure, mets de l’eau jusqu’en haut de bille, ajoute le terreau humide, enfonce ton bout de patate douce, referme la bouteille avec du scotch. Place dans un endroit chaud et lumineux. Quand les pousses fond environ 2 cm, tu peux ouvrier le bouchon puis fait comme précédemment, voilà !

Sinon tu peux aussi aller au magasin asiatique, souvent il vendre des botte de pousse, et tu peux aussi en les mettre dans du terreau humide pour en faire des boutures.

ou planter une patate douce a moitié enterrée dans du terreau humide.

bouture de patate douce

Ou et comment la planter

Sous notre climat le mieux c’est de planter sous serre, mais elle poussera quand même si tu la plante dans un endroit chaud et plein de soleil.

Dans la serre c’est bien de l’utiliser en plante grimpante pour l’ombrage et elle utilise aussi le sol pour les tubercules.  Tu peux espérer une récolte de 3-4 kg par plants sous serre.

 Ou alors tu peux faire une tour a patate douce avec un treillis mis en cercle et rempli de terre avec de la paille sur le tour, planter environ 15 plants sur les côtés et dessus, la récolte sera d’environ 17 kg sous notre climat. Je n’ai pas testé mais si tu as une bonne exposition cela devrais très bien fonctionner.

La patate douce a besoin de potasse pour bien prospérer et fabriquer ses tubercules, je te conseille d’ajouter de la cendre et/ou du fumier de volaille décomposer mélanger a du fumier de cheval décomposer. Et elle a besoin d’une terre meuble pour bien pousser.

Comme sous notre latitude elle donne environ 1-2 patate par plant, tu peux te permettre de la planter serrer, environ 20 à 30 cm entre les plants.

La récolte

Toute la belle saison tu peux cueillir ses feuilles. Puis quand la durée de la nuit est supérieure à la durée du jour, les tubercules se forment, et a environ 10°C sa croissance s’arrête, a ce moment la couper le feuillage pour faire mûrir les patates grâce au soleil qui réchauffe la terre puis après une semaine, récolté les patates pendant une belle journée ensoleillée et les laisser ressuyer une journée au soleil avant de les brosser et de les mettre à l’abri.

récolte de patates douces

Le plus dure est d’arriver à conserver un tubercule pour l’année suivante, pour l’instant je n’ai pas encore réussi, en tout cas au frigo ça ne fonctionne pas contrairement à nos pommes de terre qui passe l’hiver chez moi de cette façon. j’ai lu qu’il fallait les garder dans une caisse remplie de sable légèrement humide a température chaude… a tester! Mais cette année j’essayerai peut-être une autre méthode qui consiste a fait une bouture de tige a la fin de l’été et de la replanter à l’extérieur au printemps.

En conclusion

Rien que pour ses feuilles riches en bon nutriment et qui pousse très rapidement, d’ailleurs tu peux les récoltés 3 à 4 fois par plante, cela vos la peine de faire pousser de la patate douce ! et en bonus en automne il y a les tubercules qui sont savoureux ! En plus en suspension cela crée une magnifique cascade de feuille alors profite en ! la partie la plus délicate consiste à faire ses plants comme on ne les trouvent pas dans le commerce.

Dis-moi dans les commentaires si tu en a déjà fait chez toi et si tout a bien fonctionner !

Et je te souhaite une belle semaine et à bientôt pour une nouvelle plante a mettre dans ton jardin !

L’Onagre, une plante bénéfique pour toi et ton jardin en 7 points

fleur d’onagre

Aujourd’hui je vais te parlez de l’Onagre, Herbe aux ânes, mâche rouge, raiponce rouge primevère du soir, Belle de nuit ou jambon du jardinier…. Que de nom pour une plante !

Pour ma part je n’ai gouté que les fleurs pour l’instant, car comme j’ai acheté un plant l’année passée, je voulais récupérer les graines pour pouvoir la cultiver ! Donc si tu as des précisions n’hésite pas a me laisser un commentaire !

L’Onagre ou Oenothera biennis L. de son nom botanique est en fait un ancien légume, cette plante nous vient d’Amérique du Nord, ou les Indiens l’utilisaient dans leurs pharmacopées et se frottaient le corps avec elle avant d’aller à la chasse pour dissimuler leurs odeurs. Elle est arrivée en Europe au 17ème siècles.

Il en existe environ 120 espèces mais il y a que l’onagre ci-dessus que je vais te parler. Bien sur que dans ses 120 espèces il y a de très belles ornementalse de toutes tailles et de couleurs blanche, jaune, orange, rouge, rose…. Celle qui que je vais te décrire mesure entre 0,80 et 1.20 m généralement et pousse en forme de buisson, c’est une bisannuelle rustique ( -30) qui se satisfait de terrain pauvre, voir caillouteux, pourvu qu’elle aille du soleil ! Elle est vraiment de culture facile et généralement ce ressème toute seule. D’ailleurs elle pousse souvent spontanément le long des autoroutes ou des voies de chemin de fer.

onagre en fleur

1/ Plante pour la biodiversité

Si tu veux nourrir les papillons de nuit comme les sphinx, les butineurs comme les abeilles, et les oiseaux comme les pinsons, les mésanges met en dans ton jardin, ils y trouveront du nectar pour les premiers et des graines pour les seconds donc ne coupe pas les hampes florales avant le printemps.

2/ Ornementale

Une fleur facile pour le plaisir des yeux et très parfumée ! Elle fleurit la nuit comme ses noms Primevère de Nuit et Belle de Nuit l’indique mais tu peux en profiter généralement jusqu’à midi avant qu’elle ne fane. Sa floraison se passe de juin jusqu’aux gelées la deuxième année. Si tu veux l’utilisée que comme ornementale il en existe de plein de couleurs et de diverses hauteurs.

3/ pour le sol

Pour aérer le sol sans avoir besoin de tes petites mains…. Ses racines décompactent le sol et l’aéré, lui rendant sa perméabilité. A implanter sur les terrains compacter, sec et caillouteux….

rosette d’onagre

4/ Alimentaire

C’est un ancien légume du 17eme siècle, aujourd’hui délaissé et tombé dans l’oubli, beaucoup de personne en on dans leur jardin mais ne savent pas que dans l’onagre tout est bon !

Pour sa culture comme légume il faut la semer au printemps. Puis on peut récolter les feuilles de la rosette, d’ailleurs ses noms mâche rouge et raiponce rouge doivent venir de là et en automne, la racine, le fameux jambon du jardinier car sa racine prend une couleur rose a la cuisson !

  • Les jeunes feuilles crue pour les plus jeune puis cuite comme les épinards et aussi dans les soupes et les ragouts. Si elles sont rouges elles sont trop dures pour être consommées.
  •  La racine crue finement râpée en salade, cuite en sauce, au vinaigre avant la floraison mais de l’automne et pendant tout l’hivers jusqu’au printemps.
  • Les bourgeons, les pétales des fleurs et les fleurs entières en salade, tempura par exemple. Pour ma part je leurs trouve un goût délicieux et le fond de la fleur est sucré dû au nectar.
  • Les tiges et les jeunes fruits comme légumes verts.
  • Les graines comme celle du pavot.

Les fleurs seraient riches en oméga 3. Et dans ses graines on trouverait du calcium, du phosphore, du fer, du sodium, du potassium, des vitamines A, B1, B2, PP, C, E, F et des acides gras essentiels dont oméga 6 et 9, lignine, minéraux, mucilages, tanins, phytostérols, composés flavoniques, protéines.

racine d’onagre

5/ plante médicinale

Avec tout ce que cette plante contient, elle est bonne pour de multiple trouble.

  • Pour soigner la toux, les rhumes et les problèmes gastrique : préparer une tisane avec 1 cuillère à café de tiges et feuilles séchées et finement hachée dans une tasse, jusqu’à 3 fois par jours.
  • En cataplasme pour atténuer les douleurs des rhumatismes.

De ses graines on extrait une huile qui est utilisée en externe et en interne. Je vous rappelle qu’il faut toujours consulter votre médecin ou votre pharmacien.

L’huile d’onagre serai bonne en application externe pour traiter :

Les dartre et dermatites, l’acné et l’acné pré-mensuel, le dessèchement et l’irritation de la peau du au soleil ou froid, l’eczéma, les gerçures, le psoriasis, la rosacée, urticaire.

Penser à l’associer à une autre huile pour une bonne pénétration.

En usage interne, l’huile d’onagre est utilisée pour soigner l’arthrite rhumatoïde, pour réduire le processus d’inflammation, le cholestérol, l’athérosclérose et les maladies cardio-vasculaires, les troubles prémenstruels et de la ménopause, de l’eczéma, des ulcérations gastriques et des troubles intestinaux.

Attention l’huile d’onagre est déconseillée pour les épileptiques et les femmes enceintes.

capsule avec graines d’onagre

6/ beauté

Ici aussi c’est l’huile qui est utilisée car elle est très bonne pour la peau, les cheveux et les ongles. Elle est émolliente, antioxydante, anti-âge, anti-inflammatoire, nourrissante, protectrice, régénérante, revitalisante, adoucissante, apaisante, protectrice et cicatrisante.

tu peux donc l’utiliser pour la cellulite, les cheveux sec, dévitalisé et le cuir chevelu irrité ou asséché, les ongles cassants, les cuticules, la peau sèche, pour prévenir les rides, les vergetures et les cicatrices légères.

Mélange-la à une autre huile, par exemple noisette, sésame, jojoba ou macadamia pour une bonne pénétration.

Masque pour cheveu abimé :

10 ml d’huile d’onagre et autant d’amande douce, ajouter 5 gouttes HE d’ylang-ylang, bien mélanger et appliquer sur toute la tête et attendre 1 h avant de faire son shampoing habituel.

7/ Utile

Tu peux utilisé toute la plante pour nourrir les lapins, il parait qu’ils en raffolent et si tu récupères les hampes florales remplie de graines tu peux les suspendre pour les oiseaux d’ornement. Une seule plante peut produire environ 150000 graines ! Elles sont très petites car 1000 graines pèsent seulement 0,5 g.

J’ai lu aussi qu’elle serait une plante fibreuse donc pour la fibre textile ou les cordages, il faudrait la mettre à tremper environ 2 h puis cassé en 2 pour récupérer la fibre et l’utilisé humide ou sèche, mais impossible d’en savoir plus.

Au jardin

onagre

Il faut semer en mars – avril pour une culture potagère cependant si c’est que comme ornementale tu peux semer l’onagre aussi en automne, couvrir à peine la graine.

Ensuite éclaircir à 25 cm, les plantules peuvent être repiquée comme ornementale mais pour la culture de racine cela ne donnera rien de bon.

La récolte des racines commence en automne et ce poursuit tout l’hiver jusqu’au printemps.

Pour la rotation de culture il faut l’intercaler avant un légume bulbe et après un légume fruit car l’onagre est un légume racine.

Bien entendu elle peut être cultivée en pot.

hampe florale d’onagre

En conclusion

Que tu la mettes dans ton jardin pour ses belles fleurs et son odeur suave ou au potager pour un usage alimentaire c’est une plante qui fait du bien à la nature et à la biodiversité. L’onagre est une plante facile et comme une bonne santé passe par une alimentation saine, je pense que c’est bien de la réintroduire au jardin ou sur ton balcon !

J’espère que cette nouvelle découverte vous a plus et dis moi dans les commentaires si ce format d’article te plait. Je te donne rendez vous la semaine prochaine pour une nouvelle découverte végétale.

A la découverte de mon jardin en Permaculture et de mon défi

Salut à toi ami de la nature ! Voilà je vais te parler de mon jardin ,

Petite rétrospective des 2 dernières années

J’ai environ 300 m2 de jardin qui initialement étais en gazon pendant des années et dernièrement j’ai appris qu’en fait, avant tout cela, il y avait un hangar sur cette parcelle.

Ce qui explique que la terre est dure, bien que cela fait 2 ans que j’ai commencé à faire mon jardin, en permaculture bien sûr ! ( sans apport extérieur a ce qu’il y a sur mon terrain, j’ai utilisé les mauvaises herbes pour pailler, et je n’ai pas de gazon donc pas d’apport d’azote, et comme nous venions d’emménager, pas encore de compost….) comme je n’ai pas «  tourné » ni « amender » ( avec du fumier ma terre) j’ai eu de maigre récolte, un peu désespérant, les courgettes, gourdes et les épinards ont bien réussis mais le reste cela sera pour une autre année , en plus j’ai appris qu’il fallait en général 5 ans pour qu’un jardin atteigne sont plein potentiel.

Et l’année passé

bref, je me suis accrochée et la deuxième année, j’ai récupérer de la paille chez une amie et j’ai donc pailler, j’ai aussi pu récupérer du gazon chez une amie qui ne met rien dessus comme cochonnerie, et j’ai « fertilisé » avec du purin d’ortie, et d’herbe alors cela a bien mieux fonctionné, je vois déjà une différence, la terre deviens de meilleurs qualité grâce à la paille que j’ai utilisé comme paillage cette été en abondance !

Mais je n’arrive pas à la détasser, même avec la phacélie par exemple, j’ai même mis des pommes de terre quand je suis arrivée, il parait que si on les pose sur l’herbe, on met le paillage par-dessus, et on arroge puis ça pousse et ça retourne / aère la terre, ben personnellement chez moi cela n’a pas fonctionner ! les pommes de terre sont restée en surface, et j’ai eu une maigre récolte. Du coup, un de mes ami m’a dit qu’il me prêterait sa grelinette, je me réjouis de la tester!

une magnifique araignée citron sur une plante de bourrache de mon jardin

Sinon grâce à la bourrache et aux capucines et au paillage, la surface s’améliore vraiment, mais j’aimerai vraiment pouvoir être dans l’abondance, alors finalement pour l’année prochaine je vais tester la butte !

Planification hivernale

Alors oui souvent le terme permaculture et butte son associer, mais là je ne pensais pas y avoir recours, mais au vu de ses 2 dernières années, c’est la meilleure solution pour mon terrain. Et j’ai envie de d’essayer ! En plus j’ai beaucoup d’ombre alors les buttes aiderons mes légumes à pousser mieux grâce à la chaleur qu’elle dégage.

Et plus besoin d’arroser, car les buttes gardent bien l’humidité. Chez moi je limite déjà beaucoup les arrosages, mais il paraît que grâce aux buttes, même si l’on repique il n’y a pas besoin d’arroser car la terre restitue l’humidité, du moment que l’on mets assez de « paillage » sur le dessus entre 20 et 30 cm d’après Philip Forer donc je pense monter ma première butte selon sa méthode pour mettre mes framboises d’automne, car là où elles sont, elles s’en vont contre le soleil et la terre meuble et donc chez mon voisin !  Et je pense mettre mes asperges au pied des framboisiers, ainsi que quelques jeunes fraisiers. Je vous tiendrai au courent de l’avancée de mon projet !

Le reste du jardin, comme cette année nous avons élever des poussins, j’ai une poule et un coq, ils sont trop marrants et maintenant que c’est l’automne, je les laisse gambader dans le jardin, comme cela ils me l’amendent et le nettoient, car je n’ai pas fait de potager d’automne, j’ai eu des imprévus dans ma vie cette été.

Et pour l’année prochaine

Ben elle devrait être productive, car cette fois je devrai avoir bien assez de compost pour rendre ma terre bien fertile, et pour l’aérer je vais rajouter du BRF, que je compte faire cet hivers grâce à la machine d’un ami, et je pense récupérer du fumier de cheval et le mélanger à la terre en surface, avant de remettre le paillage pour une bonne fertilisation au départ de la végétation.

Mais surtout, maintenant que j’ai appris sur les plante bio-indicatrices, je sais qu’il ne faut plus travailler la terre de mon jardin quand elle n’ai pas sèche, d’ailleurs c’est marrant mais mon grand-père me disait toujours , on ne travaille pas au jardin si la terre est humide, maintenant je sais pourquoi, cela tasse encore plus la terre et après il y a des problèmes pour les bactéries, elles ne peuvent plus aller chercher les minéraux important pour les plantes en profondeur, donc l’année prochaine je vais tout mettre en œuvre pour améliorer mon sol.

Et la nouveauté c’est la serre construite par mon chéri (merci), dont je te reparlerai bientôt.

Sinon j’ai eu une magnifique récolte de courge, de haricot a rame, de poivron et de maïs, cependant pour mes tomates, vu l’ombre que j’ai chez moi, je les positionnerai différemment l’année prochaine. chez moi j’ai un manque de soleil

Manque de soleil et essais tomate en intérieur a la fin de la saison

Hé oui, la maison de mes voisins est tellement proche que je n’ai pas de plein soleil durant toute la journée… au solstice d’été j’arrive à 6 heures par jour et encore pas partout ! Et au solstice d’hivers, 2 heures 30 environ d’ensoleillement et surtout sur mon chemin d’accès et sur ma terrasse, mmm un peux embêtant tout ça. Donc l’année prochaine, je pense en mettre le long de mon chemin d’accès, pour qu’elles puissent vraiment prospérer.

Comme les tomates sont vivace hors gel, j’ai pris une de mes plantes que j’avais en pot à l’intérieur, derrière une fenêtre pour le soleil et mes enfants se sont régalés encore de tomate cerises jaunes avant que ma plante souffre, est finalement meurt, je pense le choque du chauffage, j’aurai du la rentrer plus vite, ce que je ferai l’année prochaine…

efleur de mauve sylvestre

D’ailleurs, cela me fait penser que depuis 2 ans maintenant, j’ai mon basilic, et que l’hiver je me régale en l’utilisant dans mes sauces tomates! je t’en dirai plus une prochaine fois.

Et ce défi alors ?

Comme l’année compte 52 semaines, je vais te présenter 52 plantes connue et moins connue pour ton jardin en permaculture !

Et si tu as des questions ou des suggestions, laisse moi un commentaire

Alors rendez-vous dans une semaine !

Porte-toi bien et bises