La fève, légume oublié mais pourtant bon pour tous!

fleurs de fèves rouges

Aujourd’hui, je vais te parler d’une plante facile à ce qu’il parait… mais pas pour moi, l’année passée, j’ai raté sa culture. Si tu en sèmes, il faut en prendre bien soin, pas que tes semis sèchent. Passé cette étape, cela devient facile. L’autre facteur qui m’a fait rater ma culture, c’est que je les ai semées en octobre-novembre, en me disant que ça fonctionnait comme les pois mangetout que l’on sème en octobre. Eh bien, grossière erreur ! Du coup, tu sauras que chez nous, c’est au printemps qu’elle se sème ! Et si tu as peur des pucerons (car les fèves sont connues pour les attirer, même si une de tes plantes en a, tu pinces (supprimes) le bout avec les pucerons et tu le mets par terre. Une fois à terre, les pucerons ne peuvent plus rien faire ! À part se faire manger !

J’en ai remis dans mon jardin, et cette fois j’ai testé une variété qui vient d’Angleterre et dont les fleurs sont pourpres. J’attends avec impatience qu’elles poussent ! Je les teste en pleine terre et sous serre. Cette année, j’espère pourvoir me régaler !

fèves en pleine saison

La fève ou la féverole sont toutes deux des plantes de la même famille les Fabacées et porte le même nom botanique Vicia faba. La seule chose qui les différencie, c’est la grandeur de la graine : petite pour la féverole (0,7 g) et grosse pour la fève (de 2 à 3 g). Il existe plus de 120 variétés pour la fève et plus de 130 variétés pour la féverole. Drôle de légume au goût fin et exquis, la fève est cultivée depuis le néolithique pour ses graines, mais pas que, comme je vais te l’expliquer plus loin. Fait mystérieux, personne ne sait exactement son origine, car personne n’a encore trouvée la plante sauvage d’où nous vient ce légume cultivé. Au Moyen-Âge, d’où nous viens la recette des fèves au lard, c’était très courant de manger des fèves (les pommes de terre n’étaient pas encore arrivées en Europe). La fève était tellement connue que durant l’antiquité romaine, pendant les Saturnales, une fève servait de jeton pour désigner le roi du banquet, et plus tard dans la galette des Rois, avant d’être remplacée par une figurine.

Plante alimentaire

La fève a de très bonnes propriétés nutritives. Elle contient un taux de protéine proche du pois, environ 5 à 6 grammes pour 100 g et 10 g de protéines pour 100 g de fèves fraiches. Cependant, la fève, comme toutes les graines dites « légumineuses », doit être associée à une céréale ou à un tout petit peu de viande pour une bonne assimilation des ces protéines.

En plus, elle contient de bons lipides (les fameux acides gras insaturés), des fibres en abondance ainsi que des minéraux, essentiellement du potassium, du magnésium et du calcium.

fèves fraiches

La fève se consomme à 3 stades d’évolutions : lorsqu’elle est jeune, avec la gousse ; les fèves fraîches de la gousse à maturité ; et les graines sèches, qu’il faut réhydrater 12 h dans de l’eau, comme les haricots secs ou les pois chiches.

  • Pour les gousses, elles se cuisent à la vapeur ou à l’eau salée. (C’est plus courant de les manger comme cela dans la sorte des féveroles, car elles sont plus petites.)
  • Pour les fèves fraîches, on les mange pelées.(Pour les préparer, il suffit de blanchir les fèves 1 minute dans de l’eau bouillante, puis de les mettre dans de l’eau très froide : la peau s’en va alors toute seule).
  • Pour les fèves séchées, les réhydrater 12 h dans de l’eau avant de retire les peaux et de les cuire. Personnellement, je n’en ai jamais vu chez nous en magasin mais je sais que ça se trouve en Europe, plutôt dans le sud.
  • Tu peux congeler les fèves pour les conserver : écosser les fèves et supprimer la peau qui les entoure avant de les congeler. Ou alors les sécher, en les étalant bien : le séchage prend plusieurs jours.
graine de fèves séches

Plante utile

  • Comme engrais vert, riche en azote. Sais-tu que la fève fait partie des fixateurs d’azote ? Cela veut dire que si elle n’en trouve pas en suffisance dans le sol, les bactéries qui habitent des nodules sur ses racines captent l’azote atmosphérique. Donc quand tu as fini ta culture de fèves, coupe les tiges, et mets-les au sol. C’est encore mieux si elles sont coupées grossièrement ou hachées. Cela enrichira le sol pour la culture suivante dans une proportion de 135 kg d’azote par hectare.
  • La fèverole au port buissonnant entre dans l’alimentation animale : pour les bœufs, les chevaux.
  • Pour le drainage des sols humide : la fève ou la féverole produisent de puissantes racines et peuvent être utilisées comme plantes drainantes.
  • Pour son côté ornemental avec ses belles fleurs
  • Pour attirer une foule d’insectes, car elle est mellifère.
fèves a maturités

Au jardin

Les fèves se sèment chez nous au mois de mars, dans un sol meuble. Pense à protéger ta culture avec un voile de protection pour une pousse plus rapide, surtout si les températures sont fraiches chez toi. Les fèves supportent des températures négatives jusqu’à environ -5 degrés.

À part si ton jardin est jeune, tu n’as pas besoin d’apporter du compost. Il faut les tuteurer, sinon avec le vent elles peuvent verser. Les tuteurs les aident aussi à monter plus haut. Il faut espacer les fèves d’environ 10 cm sur une ligne, et tu peux faire 2 ou 3 lignes par carreau. Ou tu peux aussi en semer au pied de tes arbres fruitiers ou de tes petits fruits. Avant de semer, fais tremper tes graines à température ambiante, pour ramollir la peau et faciliter leur germination.  si tu fais cela, il faut bien surveiller que la terre reste bien humide jusqu’à la levée.

pousses de fèves

Une fois qu’elles ont grandi, pense à les butter, c’est-à-dire à ramener de la terre sur le pied des plantes.

Tu pourras commencer à récolter environ 3 mois après le semis, en commençant par les gousses en bas des plantes.

Quand tu as tout récolté, pense à utiliser les plantes en paillage, sous forme hachée, pour apporter de l’azote a la culture suivante.

Et bien sûr, tu peux les cultivés en pot si tu le désirs.

En conclusion

La fève fait partie un peu des légumes oubliés et cela est bien dommage. Ces fleurs en forme de petits papillons font d’elle une plante qui peut trouver sa place au jardin d’ornement comme au potager. Et elle peut t’apporter que des bénéfices pour ta santé. Si tu en as trop, tu peux sécher les graines : en effet, une fois séchées, les graines gardent leurs propriétés nutritionnelles très longtemps. Bref, cette plante a tout pour retrouver une place de choix dans nos jardins et dans nos assiettes !

Je te souhaite une belle semaine et jardine bien ! Pense à partager et à cliquer sur like si tu as aimé cet article, et abonne-toi à ma newsletter pour en rater aucun. À la semaine prochaine.

Trois varietés de fève la major, equina à droit et la minor à gauche

Source :

www.jaime-jardiner.com/feve/

Newsletter SendinBlue

Partage:
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.