L’amarante, plante bienfaisante en 7 points

Salut à tous,

Aujourd’hui, je vais te parler de l’amarante…. Connais-tu cette plante ?

Il en existe plus de 60 variétés. En Europe, elle est cultivée comme une plante annuelle ,mais il faut savoir que si elle ne gèle pas elle est vivace.

Tu en as surement vu dans les jardins, beaucoup en mettrent pour ses magnifiques fleurs. Chez nous, c’est souvent la queue de renard la plus courante dans les jardins des grands-mères.

amarante retombante

Pour ma part, je souhaitais l’amarante Red Hopi, et je n’en trouvais pas dans les catalogues de semences. J’ai eu la chance de pouvoir récupérer une hampe florale en fin de saison, et l’année passée, j’ai eu deux magnifiques plantes qui m’ont donné une myriade de minuscules graines noires. En ce début de saison, comme je planifie mes futures cultures, je me réjouis de pouvoir la cultiver dans un endroit ensoleillé et d’en avoir assez pour m’essayer à la teinture solaire et voir si ma sorte d’amarante est bien une Red Hopi.

Je n’en ai malheureusement pas fait de photo l’année passée.

L’amarante fait partie de la famille des Amarantacées et est connue depuis des temps immémoriaux sur les autres continents, surtout chez les Aztèque et les Mayas où on en a retrouvé des traces très anciennes. Elle est tombée dans l’oubli suite aux Espagnols qui l’ont interdite au Mexique, bien que les Mexicains fabriquent toujours des biscuits en forme de « tête de mort en sucre » à la farine d’amarante pour le jour des morts.

Elle est toutefois aussi cultivée depuis longtemps en Asie et en Afrique. Chez nous, elle a fait une apparition bien plus tardive, mais on en a aussi des espèces sauvages dont on peut faire la cueillette.

Son nom vient du grec ancien, et signifie sans se faner/flétrir. Elle est le symbole de l’immortalité.

1/ Pour le plaisir des yeux :

Amarante orange

C’est une plante majestueuse et facile passé le premier stade de son développement. Il en existe des à fleurs vert clair en passant par le jaune, l’orange, le rouge, le rose et le Bordeau profond. De plus, ses hampes florales sont soit dressée soit retombantes, et ses feuilles vont du vert clair au rouge foncé ainsi que des feuilles panachées, bref, il y en a pour tous les goûts.

2/ Pour la bonne santé du sol

Une fois installée, elle fait des racines fortes et profondes qui ameublissent et aérent le sol en profondeur. Du coup, même par temps sec, elle ne nécessite pas d’arrosage. On peut aussi l’utiliser comme paillage en fin de saison, car elle a la forme d’un buisson et produit beaucoup de matière végétale.

Elle peut être semée comme engrais vert et elle rend le sol perméable.

3/ En alimentation

Toutes les amarantes sont comestibles, même la queue de renard contrairement à une idée reçue !

D’ailleurs tout est comestible dans cette plante. Profite-en, car c’est une bombe nutritionnelle pour ton corps, elle contient des omégas 3, 6, et 9 ainsi que les vitamines A, B1, B2, B3, B5, B6, B9, C, E, K et en plus des sels minéraux calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, nickel, phosphore, potassium, sodium et zinc et des acides aminés ainsi que des acides gras.

Elle est par ailleurs très riche en protéines. Et elle ne contient pas de gluten du fait que c’est une pseudo-céréale.

Pousse d’amarante
  • Tu peux consommer les jeunes pousses et feuilles en salade ou cuites comme les épinards. Au potager, on les obtient en 4 à 6 semaines.
  • Les jeunes fleurs crues dans des salades pour ajouter de la couleur ou cuites, frites par exemple pour l’apéro avec une petite sauce.
  • Les graines peuvent être cuites ou ajoutées sous forme de farine en mélange à 25% à de la farine de blé ou de maïs par ex. On peut aussi les souffler en les faisant chauffer un instant dans une poêle comme pour des popcorns. Et bien sûr, sous forme de graines germées en les faisant tremper 12 heures, puis 2 jours environ à l’abri de la lumière en les rinçant 2 fois par jour ; une fois que les pousses apparaissent, continuer à les rincer mais les mettre ensuite dans un endroit lumineux. Les consommer dès l’apparition des premières feuilles.
  • On peut aussi en faire des flocons. Je me souviens que ma mère a une machine à manivelle pour écraser l’avoine etc., pour le petit déjeuner.

4/ Plante médicinale

Et oui avec toutes ces bonnes choses qu’elle contient elle permet d’être en forme. Ce n’est pas pour rien que c’était une plante sacrée chez les peuples anciens.

  • Si on est anémique car elle contient environs 4 fois plus de fer que le blé.
  • Pour soigner la dépression car elle contient un acide aminé qui redonne le sourire.
  • Pour une bonne mémoire, car elle contient de la lysine
  • Comme elle est riche en calcium, elle permet d’avoir des os solides et de lutter contre l’ostéoporose.
  • Elle est bonne pour une alimentation pauvre en lipides si on souffre d’obésité, et elle contient des bons gras ce qui en fait une alliée pour le cœur et pour les problèmes d’hypertension.
  • Grâce à sa richesse, elle permettrait d’aider en cas d’autisme et de diabète, ainsi qu’en cas de douleurs musculaires.
  • Pour les problèmes de constipation, diarrhée et d’insuffisance rénale grâce à ce qu’elle contient.
  • Elle est riche en acide folique (qui est important durant la grossesse) et elle contient des principes qui favorise la lactation chez la femme allaitante.
  • Elle a des propriété antioxydante et anti-inflammatoire qui aident à prévenir les allergies de la peau. Utiliser ses feuilles comme astringent pour les allergies et les infections telles que l’eczéma et l’acné.
  • Elle est aussi efficace pour tous les problèmes de gencive enfles, maux de gorge et ulcères de la bouches grâce à ses mucilages.
  • Pour soigner les varices, en consommer renforce les parois des capillaires.
  • Elle est aussi bonne pour des yeux en pleine santé et pour retarder le vieillissement.
  • Il parait que sa consommation régulière préviendrai et soignerait le cancer.

En bref, avec toutes les bonnes choses qu’elle contient, elle peut être que bénéfique au bon fonctionnement de ton corps. Cependant, attention à l’automédication ! Je ne suis pas docteur, donc pense à demander conseil à votre médecin.

5/ Plante utile

Les feuilles des variétés rouges peuvent être utilisées comme colorant alimentaire.

La variété Red Hopi est connue pour être une plante tinctoriale. On peut visiblement obtenir un magnifique rose en teinture solaire, ainsi que de l’orange-doré et du beige.

6/ Plante fourragère

Ses minuscules graines peuvent être données aux poussins dès leur premier jour de vie, et il faut savoir que dans l’ancien temps, l’hiver, on suspendait les plantes remplies de graines au plafond des poulaillers.

Les feuilles servent aussi de fourrage aux animaux.

7/ Plante Beauté :

Les feuilles contiennent du squalène, qui aide à avoir une belle peau et de beau cheveux sains et forts.

En cas de de chute de cheveux ou de problème de cuir chevelu, utiliser un jus de feuilles en rinçage.

Divers

J’ai lu aussi que les graines servent à la fabrication d’huile, que cette plante peut être utilisée en vannerie, pour fabriquer de la bière et pour colorer la peau, et qu’il y aurait des racines comestibles. N’en sachant pas plus sur ces sujets, je ne m’attarderai pas là-dessus.

Au jardin :

Il existe plein de variétés, dont certaines spécialement pour la consommation des feuilles, d’autres pour les graines, d’autres ornementales et d’autres pour la teinture ainsi que des variétés sauvages qui peuvent pousser spontanément. Toutes sont comestibles.

Hauteur de 40cm à 3m.

Semi en avril/mai après les dernières gelées en pleine terre, sinon en serre ou à l’intérieur (à 15-20°C) en godet, mais attention à les planter au stade de 5 feuilles, sinon elles restent petites !

Semer en lignes espacées de 40 cm, avec une exposition ensoleillée dans une terre enrichie en compost ou en fumier composté. Faire un sillon d’une profondeur de 1 cm, l’arroser, mélanger les graines à du sable, en mettre assez car les fourmis adorent venir les voler, semer, couvrir de 1 cm de terre, tenir humide jusqu’à la levée. Eclaircire à 10-40 cm selon les variétés.

D’ailleurs, on peut la cultiver en pot, si on fait un pot lasagne ou que l’on ajoute du compost ou du fumier composté.

On peut semer un couvre sol quand les plants ont environ 1 mois.

amarante,récolte des graines

On peut récolter environ 50000 graines par pied en sachant que 1 g est égale à environ 1500 graines.

En situation venteuse, pensez à tuteurer.

En conclusion

Une plante multi-usage qui trouvera sa place dans tous les jardins, pourvu qu’elle ait du soleil. Même sur un balcon, dans un gros pot, semer serré pour les feuilles, puis laisser une plante pour profiter de ses fleurs puis de ses graines.

Et à la semaine prochaine pour une nouvelle découverte !

Bises 

Partage:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.